Cacahuètes : au plus tôt, au mieux

Dernière mise à jour: avril 2017 | 4344 visites
123-peuter-voeding-eten-mama-170_07.jpg

news Afin de diminuer (considérablement) le risque d’allergie aux arachides, il est recommandé de les introduire très tôt dans l’alimentation de l’enfant.

Les autorités sanitaires américaines viennent de mettre à jour leurs recommandations, et conseillent donc l’introduction précoce de la cacahuète afin de prévenir l’allergie à cet aliment. Un panel d’experts (Institut national des allergies et des maladies infectieuses) a rédigé trois volets de recommandations selon le degré de risque de développer ce type d’allergie.

Pour les enfants à risque élevé, en raison d’un eczéma sévère et/ou d’une allergie à l’œuf, l’introduction d’aliments contenant de l’arachide devrait se faire dès l’âge de 4 à 6 mois. Le pédiatre peut demander de réaliser au préalable des tests sanguins d’allergie ou adresser l’enfant à un allergologue pour d’autres tests (prick-test, test d’introduction orale).

Pour les enfants avec un eczéma léger ou modéré, il est recommandé d’introduire des aliments contenant de l’arachide vers l’âge de 6 mois.

Pour les enfants sans allergie ni eczéma, l’introduction de l’arachide peut se faire à n’importe quel moment.

« Dans tous les cas, il est précisé d’introduire d’autres aliments solides avant la cacahuète », explique Le Quotidien du Médecin. Le groupe d’experts américains souligne : « Une application étendue de ces recommandations empêchera le développement d’une allergie à l’arachide chez un grand nombre d’enfants qui y sont exposés ». Il va sans dire que les parents s’informeront d’abord auprès d’un médecin, qui les guidera dans ce processus.

Source: National Institute of Allergy and Infectious Diseases (www.niaid.nih.gov)
publié le : 19/04/2017 , mis à jour le 18/04/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: