Mal de dos : dépression, anxiété, insomnie...

Dernière mise à jour: février 2017 | 1 réactions | 9637 visites

news Les personnes qui souffrent du dos s’exposent à un risque nettement accru de développer un trouble mental, de type dépression ou anxiété, du stress, ainsi que des problèmes de sommeil.

Il s’agit de la plus vaste étude réalisée à ce jour sur cette association, et elle a concerné quelque 200.000 personnes réparties dans une quarantaine de pays. Les chercheurs britanniques (Anglia Ruskin University) ont comparé la prévalence des troubles mentaux parmi les personnes souffrant du dos et chez celles qui ne présentaient pas ce souci. Dépression, anxiété, stress, psychose et troubles du sommeil : sur ces cinq points, le mal de dos, surtout chronique (depuis au moins trois mois), apparaît comme un facteur de risque majeur. Ainsi, le mal de dos chronique triple le risque de dépression, et augmente quasiment dans les mêmes proportions celui de développer une psychose (néanmoins beaucoup plus rare). L’anxiété, le stress et un sommeil perturbé (non seulement à cause de la douleur, mais aussi en raison des altérations mentales) sont bien plus fréquents.

Les spécialistes incitent leurs confrères médecins à ne surtout pas négliger cet aspect dans le cadre de la prise en charge d’un patient souffrant du dos, en particulier si la douleur perdure, et à l’orienter le cas échéant vers un spécialiste (psychologue, psychiatre…). Ils ajoutent que ces effets sur la santé mentale peuvent sérieusement compromettre les chances de rémission ou de guérison du mal de dos, et que cela peut alors se traduire par un cercle vicieux.

Source: General Hospital Psychiatry (www.journals.elsevier.com/general-hospital-psychiatry)
publié le : 13/02/2017 , mis à jour le 12/02/2017

Réactions à "Mal de dos : dépression, anxiété, insomnie..."

Mal de dos : dépression, anxiété, insomnie...

par anonyme, 13 février 2017 à 18:19

Lien entre les maladies ? Rechercher une cause commune : la cause du mal de dos est aussi la cause des insomnies, stress et dépression. Par exemple rayonnements électriques gsm wi-fi qui provoquent à la fois inflammations douleurs et problèmes mentaux.

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: