Seniors et exercice physique : régulier, varié, mais modéré

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 8033 visites
123m-sport-lopen-jogging-9-1.jpg

news L’activité physique est bénéfique à tous les âges. Cependant, les seniors doivent faire preuve de modération et ne pas forcer leur organisme.

C’est ce qui ressort du suivi sur une longue période de quelque 3.000 personnes dans la soixantaine ou s'en approchant, suivies par une équipe américaine (université de Miami). Périodiquement, il leur a été demandé de renseigner leur pratique d’une activité physique (laquelle, combien de fois par semaine, pendant combien de temps, avec quelle intensité…).

Que montrent les résultats ? Tout d’abord, que la fréquence - plus on s’active, au mieux - exerce un effet protecteur contre la mortalité cardiovasculaire, alors que la variété des types d’exercice (combinaison course ou marche, ou natation et musculation, par exemple) est bénéfique contre la mortalité prématurée toutes causes confondues.

Mais il y a un bémol : l’intensité. Lorsqu’elle est trop élevée - quand on force -, le risque cardiovasculaire augmente, ce qui annule les bienfaits de la fréquence et de la variété. Ceci vaut bien entendu pour une large population : des seniors entraînés, en bonne condition, sans problème de santé, s’exposent à un danger bien moindre que ceux dont les capacités sont affaiblies. Le message, c’est qu’il est important de bouger, de pratiquer une activité physique régulière, et ceci à tout âge, mais qu’à un certain moment, il est nécessaire de faire preuve de modération.

Source: Journal of General Internal Medicine (www.jgim.org)
publié le : 20/01/2017 , mis à jour le 19/01/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: