L’orgasme de la femme, riche et complexe

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 11 réactions | 34732 visites
123m-koppel-bed-lachen-3-1-1.jpg

news Plutôt qu’orgasme féminin, il faudrait plutôt parler d’expériences orgasmiques qui évoluent tout au long de l’existence, et qui reposent sur une grande richesse de stimulations et de sensations.

Comme l’explique cette équipe de l’université Concordia (Montréal), la nature de l’orgasme féminin a fait l’objet de multiples discussions, et aujourd’hui « le débat stagne sur la question de savoir s’il est possible de produire un orgasme strictement par stimulation vaginale, ou si l’excitation du clitoris est toujours nécessaire ». Ici, une nouvelle étude met en évidence le vaste potentiel dont dispose la femme pour éprouver l’orgasme à partir d’une ou de plusieurs sources de stimulations sensorielles.

L’approche des chercheurs québécois tient compte à la fois du gland clitoridien (la partie externe du clitoris), de la paroi interne du vagin, du point G, du col de l’utérus ou de la stimulation de zones non génitales (mamelons, lèvres, oreilles, cou, doigts, orteils…). « Nous avons constaté qu’avec l’expérience, la stimulation d’un ou de tous ces points s’inscrit dans un « ensemble » de contributions sensorielles, de mouvements, de positions corporelles, d’états d’excitation sexuelle et de signaux ».

Expérimentation, découverte, construction


« Cette combinaison de sources de stimulations sexuelles est ce qui induit le plaisir et l’orgasme au cours de la masturbation et du rapport sexuel. Ceci dit, cet ensemble varie sans aucun doute tout au long de la vie : les femmes vivent différents types d’orgasmes provoqués par différentes sensations, dans différents contextes et avec différents partenaires ».

L’étude montre que la distinction entre différents orgasmes ne réside pas vraiment dans les sensations générées par le clitoris externe ou la paroi interne du vagin, mais plutôt entre les degrés de ce qu’une femme perçoit comme formant partie d’un orgasme « entier ». Ceci dépend tout d’abord de l’expérience de la femme par rapport à la stimulation des zones érogènes (génitales ou non), mais aussi de sa connaissance des signaux excitateurs et érotiques qui prédisent l’orgasme et de la suite de mouvements qui y conduisent dans son propre cas.

« Les orgasmes ne proviennent pas forcément d’un seul point, ou de tous les points », poursuivent les chercheurs. « Et ils ne doivent pas nécessairement être pareils chez toutes les femmes, ni même pour toutes les expériences sexuelles chez une même femme. » Ainsi, « contrairement aux hommes, les femmes connaissent une remarquable diversité d’expériences orgasmiques, qui évoluent tout au long de l’existence. Chez la femme, le schéma corporel érotique n’est pas coulé dans le béton, mais consiste en un processus d’expérimentation, de découverte et de construction ».

Source: Université Concordia (www.concordia.ca/fr.html)
publié le : 16/01/2017 , mis à jour le 15/01/2017

Réactions à "L’orgasme de la femme, riche et complexe"

L’orgasme de la femme, riche et complexe

par vanliefferinghe jos, 6 juin 2017 à 11:30

expliquer es la puberté aux garçons puisque les jeunes se libèrent qu'elle sont un moteur diesel et pas un deux temps qu'il faut la préchauffer avant d'y aller a fond les buses cette femme qui nous a conçu a besoin de temps pour être heureuse de se faire p

La taille du penis

par anonyme, 29 mai 2017 à 00:36

Existe-t-il de quoi pour faire augmenter la grosseur du penis

L’orgasme de la femme, riche et complexe

par Kabore s.pierre, 25 mai 2017 à 13:20

L'organisme occupe une place importante pour la femme, la femme est triste au cours d'un rapport sexuelle si elle n'a pas atteint l'organisme c'est comme un homme faire des vas et viens sans jouir.donc l'orgasme est obligatoire pour les deux partenaire

L’orgasme de la femme, riche et complexe

par anonyme, 16 avril 2017 à 13:47

L orgasme féminin existe et ceux et celle qui disent le contraire sont ceux qui, malheureusement ne savent pas y amener leurs partenaires, ou celles qui devraient changer leur routine.... Ou leurs partenaires ??

L’orgasme de la femme, riche et complexe

par anonyme, 7 mars 2017 à 10:57

Bien sûr que l'orgasme féminin existe bien . J'ai moi-même 73 ans et mon compagnon 72 ans .Mon corps réagit encore de la même façon que quand j'étais jeune . Alors les femmes ne perdez pas l'envie de faire l'amour

L’orgasme de la femme, riche et complexe

par anonyme, 22 février 2017 à 11:15

Très triste pour ceux et/ou celles qui considèrent que l'orgasme féminin n'existe pas...car je sais qu'il n'y a rien de plus sublime que cet état d'abandon total, d'ouverture cosmique, de bénédiction, des moments de véritable présence à soi

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: