5 conseils pour des fêtes sans tomber malade

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 6491 visites

conseil La grippe, le rhume, la grippe intestinale… Toutes ces maladies virales sont en quelque sorte « en promotion » en cette période de l’année. La circulation des virus tourne à plein régime. Il existe néanmoins des mesures de précaution que vous pouvez adopter pour réduire le risque d'infection.

Noël, Nouvel An… : il est temps de donner et de recevoir, et malheureusement, cela vaut également pour un certain nombre de virus et de bactéries. Les virus de la grippe, du rhume et d'autres survivent encore mieux par des températures froides et se sentent dans leur élément à la fin de l’automne et en hiver. D'ailleurs, le norovirus (celui de la grippe gastro-intestinale) et le rotavirus deviennent aussi plus actifs pendant la saison hivernale.

On se marche sur les pieds

C'est l'époque de l'année où les gens se rassemblent à l’intérieur, se réunissent pour fêter, s'embrassent et se transmettent involontairement un grand nombre d'hôtes indésirables : le living est plein à craquer, tout le monde s’embrasse et s’enlace, et le finger food est pratiqué avec assiduité. Ce sont des jours fastes pour les virus et des circonstances « idéales » pour attraper un refroidissement ou une grippe intestinale. Les centres commerciaux et les magasins sont également noirs de monde : tout le monde se marche sur les pieds dans un espace confiné et trifouille dans les mêmes présentoirs, touche les mêmes objets..., y compris ceux manipulés par la personne enrhumée qui vient d’éternuer ou de tousser dans sa main... Et la même remarque vaut pour les bus, les trains et les métros, bondés.

La grippe intestinale (ou grippe gastro-intestinale) se propage principalement par la nourriture et les boissons, mais également par contact physique (via les mains).

Heureusement, vous pouvez limiter les risques. Ces recommandations peuvent vous éviter bien des désagréments.

Les 5 conseils

1° - Avant tout, faites-vous vacciner contre la grippe. Demandez conseil à votre médecin.

2° - Si un membre de votre famille souffre d'une grippe intestinale, ou de toute autre infection virale ou bactérienne, vous devez fréquemment (et certainement après chaque contact avec le patient) vous laver soigneusement les mains. Ceci signifie laver les mains de haut en bas et entre les doigts pendant minimum 20 secondes à chaque fois que vous prenez quelque chose à manger ou à boire. Si votre immunité est affaiblie, tâchez d’éviter tout contact physique avec cette personne malade. Une grippe intestinale ne dure normalement pas plus de 24 à 48 heures. Une infection respiratoire, en revanche, perdure bien plus longtemps.

3° - Faites attention à ne pas contaminer d’autres personnes lorsque vous avez la grippe ou un rhume. Retournez-vous lorsque vous devez tousser ou éternuer et faites-le dans le creu du coude ou dans un mouchoir à jeter immédiatement. Et ne donnez certainement pas de bisou ou d’étreinte alors que vous avez de la toux ou le nez qui coule.

4° - Assurez-vous de bien aérer les pièces de la maison : ouvrir les fenêtres pendant un quart d'heure ne refroidira pas l'habitation. Baladez-vous tous les jours, idéalement dans un espace vert.

5° - Gérez le stress de la fin d’année, essayez de dormir suffisamment et hydratez-vous à suffisance. Vous êtes peut-être sur les nerfs en raison des examens scolaires de votre enfant, des tâches à finir au boulot, des préparatifs pour les réveillons…, et du coup, votre organisme produit davantage de cortisol. Il s’agit d’une hormone naturelle qui réagit au stress et diminue votre immunité, ce qui vous rend plus vulnérable aux infections. La période d’incubation, c'est-à-dire le délai entre l'infection et l’apparition des premiers symptômes, dure de 48 à 72 heures.

Source: HD
publié le : 18/12/2016 , mis à jour le 17/12/2016

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: