La méditation, un bouclier contre le stress et le burn out

Dernière mise à jour: juillet 2015 | 5450 visites
123-p-verpleeg-psy-moe-170-7.jpg

news Un programme d’initiation à des techniques de relaxation, et en particulier la méditation de pleine conscience, soulage considérablement la réaction au stress, ici du personnel infirmier.

L’expérience a été conduite dans une unité où règne une très forte pression : les soins intensifs. Mais on sait que quel que soit le service dans lequel elles exercent, les infirmières sont soumises à des contraintes majeures.

Le personnel de cette unité de soins intensifs a intégré un programme d’une durée de deux mois. La moitié des participants ont été initiés à la méditation de pleine conscience, ont pratiqué des séances « soft » de yoga et ont été invités à écouter de la musique apaisante. Les autres ont poursuivi leurs activités sans prise en charge particulière. Une semaine avant et une semaine après cette expérience, le degré de stress a été évalué par questionnaire et par l’analyse salivaire d’un marqueur biologique (l’enzyme alpha-amylase).

Premier point, qu’il n’est pas inutile de préciser : l’intensité des contraintes imposées au personnel infirmier est restée constante tout au long du suivi. Ensuite, les chercheurs (université d’Etat de l’Ohio) constatent « une diminution très significative » des effets du stress dans le groupe méditation (sur base à la fois de leurs déclarations et des taux d’alpha-amylase), alors que rien n’a changé chez les autres.

« Ces données suggèrent qu’une intervention de ce type peut non seulement faire baisser la réactivité au stress mais aussi prévenir le risque de burn out », soulignent les spécialistes. Et bien sûr, si l’on observe un tel bénéfice dans un environnement aussi stressant que les soins intensifs, il paraît évident que cette prise en charge peut aider dans bien d’autres unités hospitalières et dans bien d’autres secteurs professionnels.

Source: Journal of Occupational and Environmental Medicine (http://journals.lww.com/joem/pages/default.aspx)
publié le : 26/07/2015 , mis à jour le 25/07/2015

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: