Asthme : comment bien utiliser un inhalateur

Dernière mise à jour: mai 2014 | 3293 visites
astma-puff-kind-170_400_05.jpg

conseil Les aérosols-doseurs et les inhalateurs de poudre sont très efficaces contre l'asthme, mais leur utilisation peut être fastidieuse, surtout chez l'enfant.

Les médicaments contre l'asthme agissent sur les voies respiratoires et sont divisés en deux groupes.

Les bronchodilatateurs


Ils permettent par exemple d'éviter la survenue d'une crise d'asthme avant la pratique d'un sport. Ils facilitent la respiration et agissent rapidement, endéans les dix à trente minutes. Certains ont une durée d'action réduite (de quatre à six heures), alors que pour d'autres, elle se prolonge entre douze et vingt-quatre heures. Ils ne sont pas dépourvus d'effets secondaires : tremblements des mains, anxiété, palpitations. Ces effets indésirables sont désagréables, mais pas dangereux pour la santé.

Les corticostéroïdes


Ils diminuent l'inflammation, la sensation d'encombrement et les sécrétions. Toutefois, ils n'agissent pas immédiatement. Une voix rauque et des infections mycotiques de la cavité buccale (muguet) comptent parmi les effets secondaires assez fréquents. En se rinçant la bouche après chaque inhalation de produit, on préviendra ces problèmes. En cas d'usage prolongé chez l'enfant, on peut observer des troubles de la croissance.

L'aérosol-doseur


Il se compose d’un contenant (un tube métallique) inséré dans un étui en plastique. Lorsque le contenant est poussé vers le bas, il pulvérise une bouffée.

Il est préférable que les enfants utilisent un aérosol-doseur avec espaceur. Pourquoi ? Parce que l'espaceur ralentit la vitesse à laquelle le médicament est libéré. En l’absence d’un espaceur, le produit sera immédiatement envoyé dans la bouche et la gorge, et une quantité moindre parviendra aux poumons. L’espaceur est aussi appelé chambre de retenue de l’aérosol.

L'espaceur est particulièrement recommandé (surtout chez l'enfant) lorsqu'il s'agit de corticostéroïdes, afin d'éviter les irritations ou les inflammations buccales. Chez les enfants en bas âge, il est conseillé d'utiliser un espaceur avec masque, car les tout-petits peuvent éprouver des difficultés à coller leurs lèvres autour de l’embout buccal. Quand l'enfant sera plus grand, il pourra utiliser un espaceur à embout buccal qui libère le médicament plus efficacement dans les voies respiratoires.

L'inhalateur de poudre


Il demande une inspiration profonde. Certains sont munis d'un mécanisme à tourner. Les enfants y parviennent avec un peu de pratique. La plupart des inhalateurs de poudre contiennent suffisamment de produit pour 50, 60 voire 100 ou 200 puffs. Chaque modèle possède son propre mode d'utilisation. En inhalant la poudre, le patient peut sentir une sensation de fourmillements ou de démangeaisons dans la gorge, mais ce n'est pas systématique et cela disparaît très rapidement.


publié le : 06/05/2014 , mis à jour le 05/05/2014

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: