Le chocolat est-il vraiment aphrodisiaque ?

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 3246 visites
123-choco-chocolade-eten-4-25.jpg

conseil Le chocolat - et plus précisément le cacao - a la réputation d’être aphrodisiaque. Qu'en est-il ?

La légende raconte que le roi aztèque Montezuma buvait de grandes quantités de cacao avant d’honorer son harem, que la maîtresse en titre de Louis XV donnait elle-même du chocolat à boire à ses amants et que Casanova était fasciné par cette boisson.

Le chocolat, surtout le fondant (avec 70% de teneur en cacao), contient effectivement une série de substances qui pourraient avoir une influence positive sur l’activité sexuelle et le désir. Il s’agit surtout de la théobromine, de la méthylxanthine (apparentée à la caféine, avec un effet dynamisant, requinquant et stimulant) et de la phényléthylamine.

La phényléthylamine, apparentée aux amphétamines, est produite naturellement par le corps humain, avec un pic lorsque la personne tombe amoureuse. La phényléthylamine stimule la production de neurotransmetteurs comme les endorphines, la dopamine et la sérotonine, qui assurent une communication optimale entre les cellules nerveuses.

La dopamine est impliquée dans le système de récompense.
La sérotonine joue un rôle important dans la régulation de l’humeur.
Les endorphines agissent comme antidouleurs naturels, mais participent aussi à la sensation de plaisir.

La phényléthylamine contenue dans le chocolat a-t-elle le même effet que celle produite par l'organisme ? Pas tout à fait, puisqu'elle est en grande partie dégradée avant d'atteindre le cerveau. Mais à partir du moment où cela fait du bien, pourquoi pas !


publié le : 22/01/2017 , mis à jour le 31/01/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: