Connaissez-vous les vertus de l'abricot ?

Dernière mise à jour: février 2017 | 8516 visites
123-fruit-abrikoos-170-6.jpg

conseil L’abricot, avec sa peau douce et veloutée, est incontestablement l'un des fruits santé les plus indiqués. Assez fragile et d'une durée de conservation limitée, c'est un en-cas idéal. Ses vertus thérapeutiques et cosmétiques sont loin d'être négligeables. A déguster par toute la famille, cuit ou cru, entier ou en coulis.

Sa richesse en vitamine A (qui lui donne sa couleur orangée) facilite le bronzage, le prolongeant même, tout en protégeant la peau contre les rayons UV. Egalement riche en vitamine B (0,96 mg/100 g), en vitamine C (10 mg/100 g), en fer (0,54 mg/100 g), en fibres (1,9 g/100 g), en magnésium (8 mg/100 g) mais surtout en potassium (315 mg/100 g), l'abricot fortifie aussi les os et est actif dans la régénération les tissus. C'est lorsqu'il est bien mûr qu'il renferme le plus de vitamines et de minéraux.

L'allié des régimes

Ses teneurs en sels minéraux et en oligo-éléments (600 mg/100 g) sont précieuses pour les sportifs durant l'effort. Gorgé d’eau (86%), l’abricot donne rapidement une sensation de satiété tout en étant peu calorique, avec seulement 44 kcal/100 g.

Il permet de lutter contre l’oxydation de nos cellules. Une consommation quotidienne de 200 g d’abricots réduit les risques de cancer et de maladies cardiovasculaires. Favorisant la multiplication des globules rouges, il est un atout contre l’anémie. De plus, il est fortement apprécié en cas de rhumatismes, de douleurs nasales, d'hémorroïdes et présenterait même des propriétés antidépressives.

Pour une belle peau

Tant la pulpe que la peau et le noyau de l'abricot font des merveilles en cosmétique. Son cheval de bataille : rendre la peau douce et lutter contre les peaux sèches et déshydratées. De nombreux produits cosmétiques intègrent des extraits de noyaux d'abricot broyés, alors que la pulpe et l'huile extraite du noyau adoucissent le grain de peau et assurent une hydratation parfaite des peaux sensibles.

Source: Barbara Simon
publié le : 24/07/2013 , mis à jour le 14/02/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: