Apports en graisses : pas de restrictions avant l’âge de 2 ans

Dernière mise à jour: février 2013 | 1058 visites

news La restriction en lipides avant l’âge de 2 ans risque d’entraîner un surpoids à l’âge adulte. Le bébé doit absolument recevoir des apports suffisants

La méthodologie de l’étude est détaillée par le Dr Anne Teyssédou-Mairé (Le Quotidien du Médecin). Des chercheurs français, notamment attachés à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), ont suivi une cohorte d’enfants pour lesquels ils ont recensé les apports nutritionnels aux âges de 10 mois et de 2 ans. Lorsqu’ils ont atteint leurs 20 ans, les spécialistes ont mesuré le poids, la graisse sous-cutanée et la composition corporelle en masse graisseuse.

Résultat : après neutralisation d’autres facteurs, les auteurs ont relevé des associations significatives entre l’alimentation des jeunes enfants et leur statut pondéral à l’âge adulte. Il en va ainsi notamment de la graisse abdominale, plus importante chez ceux qui avaient eu des apports lipidiques faibles. Le Dr Teyssédou-Mairé poursuit : « Dans ce suivi, 36% des enfants âgés de 10 mois consommaient du lait de vache demi-écrémé, 67% à 2 ans, et les apports lipidiques ne dépassaient pas 30% des apports nutritionnels quotidiens chez un grand nombre de ces jeunes enfants. Or, selon les recommandations, ils doivent être d’au moins 50% jusqu’à 6 mois et décroître progressivement à 35% à l’âge de 2 ans ».

L’un des auteurs de ces recherches explique quant à lui : « Au cours de cette période, l’organisme s’adapte pour prévoir l’environnement à venir. En cas de régime pauvre en lipides, le métabolisme va se programmer pour faire face aux déficits et ne sera pas préparé à des apports ultérieurs élevés en lipides ». En d’autres termes, il est indispensable d’adapter les apports en fonction de chaque âge de la vie. Ne pas les dépasser, mais ne pas les restreindre non plus.


publié le : 03/03/2013

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub