Galette des Rois : une tradition immuable

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 2669 visites
123-epiphanie-taart-koning-5-1.jpg

conseil Tradition oblige le 6 janvier, surtout en Belgique, en France et en Suisse, qui dit Epiphanie pense galette des Rois. Ou comment boucler en douceur(s) les festivités de l'année nouvelle. Prudence toutefois avec la fève, en plastique ou en faïence, que l'on peut avaler par mégarde...

A l'époque romaine, la coutume était de fêter les Saturnales. Ces ripailles duraient une semaine et chacun avait le droit de faire ce qu’il voulait. C’est de cette période-là qu’est venue la tradition d’envoyer des gâteaux à ses amis et à ses proches.

Sous l’Ancien Régime, on appela l'envoi de gâteaux et de friandises « le gâteau des rois ». En effet, on donnait alors cette gâterie au même moment que sa redevance annuelle au seigneur.

C'est en 1801 qu'il fut décidé que la date de l’Epiphanie (qui signifie « apparition ») serait fixée au 6 janvier. L'Epiphanie, ou fête des rois, commémore la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar, venus porter des présents à l'enfant Jésus : de la myrrhe, de l’encens et de l’or.

Aujourd’hui, le « jour des rois », on partage une galette surmontée d'une couronne en carton doré. Celui qui trouve la fève (anciennement un haricot séché) en plastique ou en faïence sera couronné roi. Petits et grands se prêtent volontiers au jeu.

L'objet de toutes les convoitises

La galette se compose de pâte feuilletée fourrée de frangipane avec parfois un petit coulis d'abricot, afin de rendre le gâteau moins sec. Mais selon les régions, il peut s’agir d’un gâteau feuilleté, d’un gâteau brioché ou encore d'une brioche fourrée aux fruits secs.

Dans cette galette, le pâtissier dissimule la célèbre fève, soit un haricot séché (de plus en plus rarement), soit une petite figurine en plastique ou en faïence, objet de toutes les convoitises. Une coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui recevra quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose ensuite la couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou l'inverse).

Une légende raconte que la fève serait née le jour où Peau d'Ane aurait oublié sa bague dans un gâteau destiné au prince. En fait, son utilisation remonte certainement au 13ème siècle.

Cette jolie tradition ne doit pas faire oublier la prudence. La fève peut facilement être avalée si on n'y prend pas garde. Lorsque vous dégustez la galette des Rois, mâchez lentement. Et un seul mot d'ordre : vigilance ! Pour plus de sécurité, demandez à votre pâtissier à quoi ressemble la fève, vous pourrez dès lors la reconnaître aisément.

Source: Barbara Simon
publié le : 06/01/2017 , mis à jour le 05/01/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: