Connaissez-vous les vertus du champagne ?

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 7617 visites
123-p-alcohol-champagne-koppel-170-11.jpg

conseil Il est savoureux, on dit qu'il porte bonheur, mais en plus le champagne présente des bienfaits insoupçonnés à la fois sur le plan physique et mental. On le consommera avec modération bien sûr : dans le cas contraire, les effets néfastes prendront le dessus.

Une flûte de champagne contient quelque 4.000 composants sous forme ionique : des sels minéraux, des oligoéléments, des vitamines et des sucres complexes. Sa formule intègre aussi des molécules identiques à celles de certains médicaments anesthésiants.

Une coupe de champagne agit positivement sur le moral, sur l'humeur. A faible dose, il stimule le cerveau et produit un effet euphorisant : les cellules nerveuses libèrent leur potentiel. Cependant, à trop forte dose, cette production devient désordonnée, avec un risque de gros coup de fatigue, de somnolence et d'accès de mélancolie.

Bon pour la digestion

La légère acidité du champagne et l’action de ses composants atténuent les problèmes hépatiques (mal au foie) dus aux excès de table. Sa haute teneur en magnésium et en calcium active le flux biliaire, favorisant l'élimination des toxines.

Le champagne possède aussi des propriétés laxatives. Une coupe après le repas du soir active la mobilité du côlon et favorise la digestion. Attention cependant : au-delà de deux flûtes, on obtient l’effet inverse. La réaction du pancréas provoque une réduction du mouvement du tube digestif et une difficulté d’évacuation.

Mais ce n'est pas tout...

• Le champagne est excellent pour trouver le sommeil. L’apport important en magnésium, en cuivre, en fer, en calcium et en zinc fait du champagne un très bon soporifique. Il facilite l'endormissement et agit tout aussi efficacement que certains produits hypnotiques, mais sans les effets secondaires (sauf en cas d'abus...).

Il ouvre l'appétit. Le gaz carbonique qui lui confère son pétillant stimule les sécrétions des glandes de l’estomac et stimule l’appétit.

Pour apprécier toutes les vertus du - vrai ! - champagne, optez pour du brut, nettement moins sucré qu'un demi-sec ou un rosé.

Source: Barbara Simon
publié le : 11/01/2017 , mis à jour le 10/01/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: