Cheveux, peau, lèvres... : que faire contre les effets du froid ?

Dernière mise à jour: janvier 2017 | 1 réactions | 7211 visites
Dans cet article
Cheveux, peau, lèvres... : que faire contre les effets du froid ?

dossier La peau, cible numéro un du froid mordant. Cheveux, visage, mains… : à défaut de protection, rien ne résiste aux frimas de l’hiver. Et ceci, messieurs, vaut autant pour vous que pour les dames. Pourtant, le respect de quelques principes simples et de précautions faciles à mettre en œuvre permet de surmonter sans trop de dégâts cette période délicate.

Tout le problème vient du fait que par temps froid, les glandes sébacées tournent au ralenti : du coup, elles assurent beaucoup moins efficacement leur rôle de protection naturelle de la peau, qui se fragilise. C’est ce processus qu’il s’agit de contrer. Suivez le guide.

Les mains

La partie du corps la plus exposée au froid, avec le visage. Pour compliquer le tout, l’épiderme des mains est relativement peu hydraté (moins de glandes sébacées), même en temps normal, alors que la peau y est plus fine.

Sujettes en permanence à de multiples agressions extérieures, les mains sont particulièrement exposées au dessèchement ; singulièrement lorsque le froid a décidé à son tour de faire des siennes.

Solution : les enduire deux à trois fois par jour de crème à base de glycérine ou de glycérol, présentant des propriétés assouplissantes et hydratantes. Qui plus est, ces produits enveloppent la peau d’un fin film protecteur. Ils s’appliquent depuis le bout des doigts vers les poignets.

D’aucuns conseillent aussi, avant d’aller dormir, de recouvrir les mains de paraffine ou de vaseline, avant de les glisser dans des gants que l’on gardera toute la nuit.

Les ongles

On les isole des mains, si on ose dire, étant donné leur constitution spécifique.

En hiver, en raison des « chocs thermiques » liés aux variations de température entre l’extérieur et l’intérieur des habitations, les ongles se fragilisent, et se dédoublent ou se cassent plus facilement. Il convient donc de les fortifier, davantage encore qu’à d’autres périodes de l’année. Une cure de vitamines et/ou d’acides aminés soufrés peut être envisagée (demandez conseil à votre pharmacien).

Ceci étant, le plus simple consiste à masser ses ongles soit avec un produit spécifique vendu dans le commerce, soit tout simplement en les plongeant dans un bain d’huile d’olive tiède (une recette de grand-mère qui n’a jamais démérité).

Les cheveux

Le cuir chevelu s’assèche lui aussi en hiver, ce qui aurait d’ailleurs comme effet collatéral d’accentuer la formation des pellicules.

En ce qui concerne les compléments alimentaires indiqués ici, on mentionnera les vitamines du groupe B (B5 et B8, en particulier), les acides aminés soufrés, ainsi que des oligo-éléments comme le zinc, le cuivre ou le fer. Ces complexes améliorent la qualité du cheveu cassant, atténuent l’irritation du cuir chevelu, tout en stimulant la repousse.

Par ailleurs, et afin de ne pas renforcer l’effet d’assèchement (air plus sec, chauffage, décalage entre les températures extérieure et intérieure…), il est important de ne pas s’éterniser sous des douches trop chaudes, de ne pas abuser du sèche-cheveux, et de ne pas hésiter à utiliser un après-shampooing revitalisant.

Les lèvres

Victimes toutes désignées, elles aussi, du dessèchement, à l’origine de gerçures non seulement inesthétiques, mais souvent douloureuses.

Il est dès lors nécessaire d’appliquer régulièrement un baume aux propriétés cicatrisantes et nourrissantes. Le beurre de cacao, enrichi de vitamines, de karité ou d’eau thermale, est parfaitement indiqué.

Pour les femmes qui portent du rouge à lèvres durant la journée, la plupart d’entre eux contiennent des agents hydratants. Dans ces conditions, le baume peut être utilisé le soir, avant d’aller se coucher.

Le visage

Quand se lève un vent frisquet, la peau du visage a tendance à tirailler et à rougir. Il est fondamental de la nettoyer et de l’hydrater matin et soir avec des produits riches en actifs concentrés (davantage que la crème de jour habituelle). Notez que si votre peau est naturellement grasse, une application quotidienne (le matin) suffira certainement.

Pour le nettoyage de l’épiderme, le lait démaquillant sera préconisé en cas de peau normale ou sèche ; alors que pour les peaux grasses, il est préférable d’utiliser un savon crème ou une huile qui se rince à l’eau.

La peau

Comment lui venir en aide, disons, à la source et dans sa globalité ?

Les fruits et les légumes – avec leurs antioxydants - sont à privilégier dans le cadre d’un régime « hivernal » qui, contrairement à une idée largement répandue, ne doit pas miser sur les aliments à haute teneur calorique. Cela n’empêchera pas, pour assurer une bonne tenue de l’organisme, de privilégier les acides gras essentiels (AGE), que l’on retrouve dans les poissons gras, l’huile de colza ou les noix. Tout est cependant question d’équilibre.

Les produits laitiers et les œufs trouvent largement leur place ici. Le Syndicat français de la diététique ajoute que « les compléments alimentaires favorisant l’hydratation cutanée et la synthèse des protéines de la peau sont composés d’AGE (oméga-3 mais aussi oméga-6), de vitamines (B2, B6, C, E), d’oligoéléments (cuivre, fer, zinc), de glycosaminoglycanes, d’actifs soufrés ou, plus récemment, d’acide hyaluronique. On observe, après leur consommation, l’amélioration de l’hydratation, de la fonction barrière protectrice et du microrelief de surface de la peau ».

Voici pour l’optimalisation de la machinerie « interne ».

Quant aux soins à appliquer directement sur la peau, le recours à des solutions hydratantes est fondamental, afin d’aider la peau à conserver sa concentration en eau. Et ceci ne vaut pas que pour les zones exposées à l’air froid : ainsi, le frottement des collants et des chaussettes agit de manière très défavorable sur les jambes.

Toujours est-il qu’il n’est certainement pas inutile de remplacer son savon habituel par un savon enrichi en agents lipidiques, d’éviter les bains et les douches trop chauds, ou encore de procéder une à deux fois par semaine à un gommage doux et régulier de l’ensemble du corps.

Voir aussi l'article : Comment préparer son corps à affronter l’hiver ?


publié le : 05/01/2017 , mis à jour le 12/01/2017

Réactions à "Cheveux, peau, lèvres... : que faire contre les effets du froid ?"

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: